Chez ACOREL, nous travaillons sur la détection et le comptage automatique de personnes depuis plus de 30 ans. Au fil des ans, nous avons utilisé différents types de technologies et de capteurs, allant des capteurs infrarouges passifs et actifs, des caméras 2D avec des techniques de traitement d’image, jusqu’aux capteurs Lidar et aux caméras stéréoscopiques 3D.

L’efficacité de la détection et la précision du comptage qui en résulte ont augmenté au fil des ans, passant d’environ 90 % avec les capteurs infrarouges passifs à 99 % avec les caméras stéréoscopiques 3D. Cette amélioration massive a été possible grâce à la technologie des capteurs eux-mêmes, mais aussi grâce à l’augmentation de la puissance de traitement des CPU et des GPU.

Au cours des dernières années, un nouveau type de technologie s’est démarqué. Il s’agit de l’intelligence artificielle et du machine learning. C’est loin d’être un nouveau concept en informatique. En effet, l’intelligence artificielle et le machine learning existent depuis de nombreuses années. Mais l’augmentation de la puissance de traitement des ordinateurs modernes et les nouvelles applications (comme les voitures à conduite autonome, la reconnaissance des visages, etc…) ont poussé ces technologies au premier plan.

C’est particulièrement vrai pour le Computer vision, et cela pourrait aussi bien changer la donne pour les applications de comptage automatique de personnes et d’occupation.

Le comptage de personnes par Computer vision utilise des algorithmes d’apprentissage profond pour détecter et suivre des personnes individuelles dans les vidéos en temps réel de caméras de surveillance courantes et peu coûteuses. Les nouveaux algorithmes d’apprentissage profond offrent une grande précision à l’intérieur comme à l’extérieur.

La détection et le comptage de personnes à l’aide de caméras 2D et de techniques de traitement d’images n’est pas une nouveauté, et chez ACOREL, nous le faisons avec une précision de plus de 95% depuis 20 ans. Cette technique était basée sur un traitement d’image complexe, nécessitait des capacités de traitement assez élevées et était très sensible à l’environnement, notamment les installations extérieures en plein soleil. En outre, elle a été rapidement remplacée par des technologies telles que le LIDAR et les caméras 3D, qui offrent une plus grande précision à des coûts moindres.

L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique appliqués à la vision par ordinateur apportent une approche complètement différente de la détection et du comptage des personnes : il est désormais possible d’entraîner différents types de réseaux neuronaux pour détecter automatiquement tout type d’objet sur une image ou un flux vidéo, y compris les personnes, dans n’importe quel environnement avec une très bonne précision. Cela ouvre la porte au calcul d’occupation en temps réel et au comptage de personnes à l’aide de caméras 2D et d’unités de traitement peu coûteuses.

Cette technologie peut être utilisée partout (pas seulement dans les aéroports), ce qui ouvre un large éventail de possibilités.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre responsable des ventes.