Après presque 2 années de COVID, les aéroports reprennent vie depuis quelques mois et les avions sont de nouveau bien remplis. Le trafic aérien reprend enfin après une longue période de crise sans précédent dans l’histoire de l’aviation commerciale.

Mais cela n’est pas sans difficulté, bien au contraire !

De nombreux aéroports ont réduit leur personnel pour faire face à la baisse du trafic aérien lié à la crise sanitaire, mais la reprise semble bien plus rapide que prévue, déjouant tous les pronostics qui ne prévoyaient pas un retour à la normale avant 2024 voire même 2025 !

De ce fait les files d’attentes s’allongent démesurément aux check-in, filtres de sécurité et même contrôle des passeports et livraison bagages, et ce dans une grande majorité des grands aéroports Européens, créant un véritable chaos.

Au-delà de la bonne gestion des ressources humaines nécessaire au bon fonctionnement de l’aéroport, se pose la question de l’optimisation des flux de passager aux différents points clé de leur parcours.

 

Chez ACOREL, nous avons des solutions innovantes pour anticiper et mieux gérer les flux de personnes et les zones d’attente.

Depuis plus de 30 ans, nous utilisons les meilleures technologies de capteurs pour permettre la détection et le comptage des passagers : des capteurs infrarouges passifs et actifs il y a plusieurs décennies, en passant par les caméras 2D avec des techniques de traitement d’image, jusqu’aux capteurs Lidar et aux caméras stéréoscopiques 3D qui représentent le « must » en matière de précision de détection et de comptage.

La précision du comptage atteint 99% avec les caméras stéréoscopiques 3D. Nous devons cette amélioration à la technologie des capteurs mais surtout grâce à la puissance plus importante des CPU et GPU.

Depuis quelques temps l’intelligence artificielle et le « machine learning » offrent de nouvelles perspectives dans le domaine du comptage et de la détection de personne.

Grâce à l’utilisation de réseaux de neurones et d’algorithmes d’apprentissage spécifiques, il est maintenant possible de détecter et de compter des personnes en temps réel sur des flux vidéo issus de cameras de vidéo surveillance. De plus, ces nouveaux algorithmes offrent une haute précision que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’intelligence artificielle appliquée à la vision par ordinateur (i.e. « Computer Vision ») apporte une vision différente et rend la détection et le comptage possible avec une technologie de captation d’information bien moins onéreuse et plus répandue : la caméra vidéo 2D.

Associé à l’inévitable augmentation des capacités de calcul des ordinateurs et micro-ordinateurs modernes, le Computer Vision pourrait bien devenir incontournable dans les applications de comptage et de gestion de file d’attente pour les aéroports. En tout cas, c’est ce à quoi nous travaillons chez ACOREL… et nos premiers résultats sont plus que prometteurs.