Les aéroports représentent un secteur qui a été grandement touché par la crise sanitaire. Ils ont été désertés par les passagers pendant de nombreux mois et le trafic aérien a été plus que ralenti. Cependant, il est désormais possible d’entrevoir une reprise du trafic aérien. L’objectif principale des acteurs du secteur est maintenant d’attirer de plus en plus de passagers en améliorant leur expérience au sein des aéroports grâce à certaines innovations notamment.

Les passagers qui voyagent en avion commencent généralement leur voyage à l’aéroport au comptoir d’enregistrement. Une mauvaise expérience peut avoir une influence conséquente dans d’autres sections de l’aéroport.

Un temps d’attente trop long aura une incidence sur les heures d’arrivée des passagers au contrôle de sécurité et si le contrôle de sécurité prend à son tour trop de temps, les passagers passent moins de temps à en zone de « duty free » ou au « food court » parce qu’ils se précipitent pour se rendre à leur porte d’embarquement.

Cela finit par causer un effet à deux niveaux pour l’aéroport :

De la même manière pour le passager, les temps d’attente trop long au check-in, au PIF ou au PAF affectent de manière négative son expérience, générant inutilement du stress, voire de la frustration au début de son voyage.

Afin d’aider à améliorer ces différents points, il peut être nécessaire d’avoir recours à des solutions de comptage automatique et de mesure de files d’attente aux différentes étapes du trajet des passagers, comme l’enregistrement, le filtre de sécurité ou encore le contrôle des passeports.

Grace à un réseau de capteurs (LIDAR, Stéréoscopique 3D et Computer Vision 2D), il est possible de donner en temps réel le temps d’attente prédictif pour ces différentes zones. Cela va permettre à la fois à l’opérateur aéroportuaire d’optimiser la gestion des zones d’attente afin réduire les temps d’attentes et les zones de congestion, mais également d’informer les passagers (via des écrans ou une application mobile) afin qu’ils puissent adapter leur trajet au sein de l’aéroport.

De la même manière, des solutions de comptage au niveau de blocs sanitaires existent, permettant de déclencher leur nettoyage sur la base de leur fréquentation réelle et pas seulement de manière aléatoire ou à une fréquence arbitraire.

En effet, pour la plupart des passagers, après un vol de plusieurs heures, les blocs sanitaires représentent le premier contact avec l’aéroport. Ces solutions de comptage permettent ainsi à l’aéroport d’assurer un niveau de service et de propreté qui contribuera à améliorer à la fois son image et l’expérience de ses passagers.

Plusieurs grands aéroports ont déjà déployé ce type de solutions pour optimiser les flux de passagers dans les zones stratégiques permettant ainsi des déplacements plus fluides, un temps d’attente réduit et par conséquent une meilleure expérience voyageur.

Toutes ces solutions, qu’Acorel est en mesure de vous proposer, participent de manière active à l’amélioration de l’expérience passager au sein d’une aéroport, que ce soit au départ ou à l’arrivée.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de comptage, n’hésitez pas à nous contacter, un commercial se fera un plaisir de répondre à vos questions.